FOYER BAYARD : site officiel du club de foot de Bayard-sur-Marne - footeo

Deschamps: "Le PSG, on en a assez parlé"

2 juin 2015 - 11:08

Lors du premier jour du rassemblement de l'équipe de France, pour les matches contre la Belgique et l'Albanie, dimanche et jeudi prochain, Didier Deschamps est revenu sur la saison de certains de ses joueurs.

 

*Didier, quelle modification vous apporte un stage plus long ?

On va travailler plus (rires) ! On sera ensemble durant quinze jours pour la majorité des joueurs, alors il y aura plus de séances d’entraînement. On pourra faire des tests physiques, ce qui sera un bon repère en prévision de ce que l’on fera avant l’Euro. Le premier match étant dimanche, on a quasiment une semaine complète pour travailler.

*Une bonne partie de vos joueurs, notamment ceux qui ont joué en Ligue 1, ont pris une semaine de vacances. Pensez-vous qu’ils seront en forme ?

J'espère bien, oui. Je n’ai pas suivi non plus leur activité durant la semaine écoulée. On a aussi des joueurs partis en tournées exotiques, comme Lloris, qui n’arrivera que demain (mardi, après des matches en Thaïlande et Australie, NDLR). Lors des premières séances, il ne faudra pas prendre de risques.

*A un an de l’Euro, la progression de l’équipe vous paraît-elle suffisante ?

 

Humainement, l’état d'esprit est là. Les joueurs apprécient d'être dans le groupe, il y a une proximité avec le public. Il faut maintenir ça. On est en progression grâce à l’expérience de la Coupe du monde, mais il n’y a pas de temps de passage. La réponse sera donnée dans un an avec l’Euro. C’est à ce moment qu’il faudra se montrer efficace. En attendant, le staff travaille pour avoir le plus d’infos possibles sur les joueurs et leur permettre d’avoir des automatismes.

 

"Pas d’inquiétude par rapport à mes défenseurs"

*Vos défenseurs centraux ont connu une saison compliquée. Est-ce inquiétant ?

Non. Il y a des moments ponctuels avec des blessures ou de la concurrence. En même temps, il y a beaucoup de matches dans la saison. Dans l’idéal, c’est mieux de jouer, mais si c’est pour arriver fatigué en fin de saison… Je n’ai donc pas d’inquiétude par rapport à mes défenseurs centraux. Durant les 10 mois de compétition, certains ont pu moins jouer pour des raisons différentes.

*La Belgique, une nation très forte, est-elle un adversaire qui arrive trop tard cette saison ?

C’est le même problème pour les joueurs belges, qui sont eux aussi fatigués. Après, ils ont été quart-de-finalistes l’an dernier, la sélection est 4e au classement Fifa, l’équipe est jeune comme nous, avec beaucoup de talent. C’est un adversaire de haut standing. Ce n’est pas le Brésil ni l’Argentine, mais cela fait partie des meilleures nations européennes.

*Comme Allegri lui a reproché, avez-vous constaté les pertes de concentration de Paul Pogba ? 

Je vais arrêter de parler de Pogba et de ses défauts, je préfère évoquer ses immenses qualités. Il n'a que 22 ans et ce qu'il fait est extraordinaire. Il doit encore progresser, cela passe par une concentration plus grande, mais c’est valable pour tous les autres joueurs. Ce qui m’importe, c'est qu'il fait très bien ce qu’on lui demande.

 *Vous avez lancé deux joueurs depuis un an, deux joueurs offensifs (Fekir et Ntep). Est-ce que ce secteur est un laboratoire plus ouvert ?

 

Déjà, je n’ai pas d'inquiétude. C’est en attaque où l’on gagne les matches. On ne peut pas les perdre. Je choisis donc des joueurs qui apportent différemment. Il y a encore du temps avant l’Euro et le secteur défensif peut aussi accueillir des joueurs qui répondent aux attentes.

 

"Lacazette ? Ça peut être un risque de partir"

*Craigniez-vous un comportement désinvolte de certains avant leurs vacances ?

Pas du tout. Ils sont contents et fiers d'être là. Avec le staff, on reste attentif auprès de chaque joueur. Je ne m'attends pas à des joueurs déstabilisés. En 2013, la tournée sud-américaine avait été programmée deux semaines après la fin de la saison et les joueurs avaient pu être déconcentrés.

*Que pensez-vous de la saison du PSG, avec un quadruplé historique atteint, et les performances de Matuidi et Cabaye ?

Le PSG, on en a assez parlé. Gagner quatre titres est fantastique. On peut dire que c’est normal car ils ont la meilleure équipe, oui, mais il faut les gagner, les trophées. C’est une belle saison. Blaise confirme son très, très haut niveau. Il est essentiel pour le PSG et marque même du droit maintenant ! Il a fait une grosse saison. Cabaye, lui, a connu une saison plus compliquée, avec des blessures à répétition et une forte concurrence. L'image de leur saison n'est pas la même.

*Qu’espérez-vous de Paul-Georges Ntep ?

 

Il a fait sa première saison complète en Ligue 1, avec des buts marqués et des passes décisives. Il peut apporter de la percussion et de la vitesse sur un côté. C’est un joueur de qualité, même s’il a besoin d’être régulier désormais.

*Concernant votre problème sur l’absence de joueur offensif de couloir, pensez-vous que les jeunes joueurs aujourd’hui préfèrent l’axe pour davantage briller ?

C’est d’abord le choix des entraîneurs qui leur permet de jouer dans l’axe. Cela dépend du système tactique utilisé. Dans l’axe, il y a l’avantage de faire moins d’efforts défensifs, mais ce n’est pas facile non plus. Après, Griezmann, qui était habitué à jouer sur une aile, évolue désormais en tant que deuxième attaquant, voire premier attaquant, et se montre très efficace. Plus globalement, j’ai beaucoup de joueurs absents car ils jouent tous dans l’axe. Je ne peux pas les empiler les uns sur les autres. Mais, du coup, je peux essayer de mettre en place un système dans lequel les joueurs évoluent à leur position habituelle en club.

*Lacazette prendrait-il un risque en partant ?

 

Son président a dit qu’il était invendable… Oui, ça peut être un risque de partir. Dans un même effectif, il peut y avoir de la concurrence. Mais lors d’un changement de championnat, il y a aussi l’adaptation à la vie et au style de jeu. Ce sont des internationaux français, ils font leur choix de carrière. S’ils sont amenés à bouger, c’est pour avoir du temps de jeu. Ils en ont conscience. 

Source: sports.fr

 

 

Commentaires

CLUB HOUSE

Image

LA COMMUNE DE BAYARD SUR MARNE

Image

 

    Bayard-sur-Marne est une commune française, située dans le département de la Haute-Marne en région Champagne-Ardenne.Les communes de Gourzon (754 habitants en 1968) et de Prez-sur-Marne (226 habitants en 1968) sont rattachées à celle de Laneuville-à-Bayard (808 habitants en 1968), avec statut de communes associées, au 1er janvier 1973.

L'ensemble prend alors le nom de Bayard-sur-Marne. 

Lieux et monuments:Le hameau de Ruetz : emplacement d'une ancienne commanderie fondée par les templiers, la commanderie de Ruetz.

Personnalités liées à la commune:

Luc Chatel,

Le chevalier Pierre-Clément Grignon, maître de forges à Bayard, collaborateur de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, inspecteur général des usines à feu sous Louis XVI. Célèbre dans la France entière pour ses remarquables expertises sidérurgiques.